Home » Qu’est-ce qu’une bonne rentabilité locative ?

Qu’est-ce qu’une bonne rentabilité locative ?

by Rachelle Lemaître
rentabilité locative

Dans le monde de l’immobilier, la question de la rentabilité locative est cruciale pour les investisseurs. Comprendre ce qui constitue une bonne rentabilité locative peut transformer un investissement de passable à exceptionnel.

Définition de la rentabilité locative

La rentabilité locative représente le ratio entre les revenus générés par un bien immobilier loué et le prix d’acquisition global. Ce calcul, souvent exprimé en pourcentage, permet d’évaluer l’efficacité d’un investissement immobilier. Une bonne rentabilité signifie que l’investissement génère des revenus substantiels par rapport à son coût initial.

Quels sont les bons taux de rentabilité locative ?

La réponse varie selon les marchés et les types de biens, mais en règle générale, un taux de rentabilité locative brut au-dessus de 7% est considéré comme bon. En sachant que la rentabilité brute moyenne en France est de 5%.

La rentabilité locative bute vous permet d’évaluer très rapidement si un investissement immobilier peut-être rentable ou non. Si la rentabilité brute est inférieure à 7% vous ne pouvez pas être rentable d’un point de vue locatif.

Néanmoins, la rentabilité brute n’est pas le seul critère à prendre en compte. La rentabilité locative nette ainsi que le cash-flow sont des critères de rentabilité tout aussi important. Vous pouvez vous appuyer sur un calculateur de rentabilité locative pour déterminer si un investissement immobilier est rentable.  

Facteurs influençant la rentabilité locative

Prix d’achat du bien

Le prix d’achat est le point de départ de tout calcul de rentabilité. Un prix d’achat compétitif dans un marché prometteur peut augmenter significativement la rentabilité locative. La négociation et la recherche approfondie du marché sont cruciales pour obtenir un bon prix.

Montant des loyers perçus

Les revenus locatifs sont le cœur de la rentabilité locative. La capacité à fixer des loyers qui reflètent la valeur du marché tout en attirant et en maintenant des locataires stables est fondamentale.

Taux d’occupation

Un logement vacant ne génère pas de revenus. Le taux d’occupation affecte directement la rentabilité locative. Maintenir un taux d’occupation élevé nécessite une bonne gestion de la propriété, une connaissance du marché locatif et parfois des ajustements des conditions de location pour rester compétitif.

Financement de l’investissement

Le coût du financement, c’est-à-dire les intérêts d’emprunt, peuvent également impacter la rentabilité. Choisir la bonne structure de financement et négocier les meilleures conditions de prêt sont essentiels pour réduire les coûts d’emprunt.

Comment améliorer la rentabilité locative ?

Réduisez les Coûts

Optez pour une fiscalité avantageuse (LMNP ou SCI à l’IS) et négociez vos intérêts d’emprunt. Ce sont les deux principaux facteurs sur lequel vous pouvez agir et qui ont un fort impact sur votre rentabilité locative.

Augmentez les Loyers

Ajustez régulièrement vos loyers en fonction du marché et si vous le pouvez faites encore mieux en louant votre bien en colocation ou en courte durée.

Valorisez le bien

Rénover entièrement votre bien afin de le rendre attractif pour les locataires. Cela vous permet de louer votre bien plus cher et de réduire drastiquement votre vacance locative.

En conclusion, une bonne rentabilité locative est un indicateur clé de la performance d’un investissement immobilier. Cela vous permet de déterminer si un bien immobilier est rentable.

Mieux encore, ce n’est qu’en comprenant ce concept que l’on peut, par la suite, optimiser sa rentabilité.

You may also like

Leave a Comment